/* SCRIPT GOOGLE ANALYTICS */
06.64.71.64.25

Les bienfaits du yoga

Pour une pratique pleine de vertus, positive pour la santé

Yoga et santé

Tout comme pour d’autres sports, la pratique du yoga est excellente pour notre santé, ne serait-ce parce qu’elle met notre corps en mouvement. En enchaînant les différentes postures, nous faisons travailler nos muscles. Nous brûlons ainsi des calories, ce qui signifie moins de réserves de graisses dans l’organisme, le sucre est directement utilisé au cours des enchaînements.

Mais bien qu’il s’agisse d’un sport, le yoga apporte aussi des bienfaits qui lui sont propres. Globalement voici les avantages du yoga que nous pouvons lister :

  • Permet de lutter efficacement contre le mal de dos
  • Anti-stress naturel
  • Aide à prendre connaissance de son corps dans tous ses axes (flexion – extension – torsion – équilibre – posture de tête)
  • Améliore la souplesse des muscles et des articulations
  • Développe une légèreté des membres supérieurs et inférieurs
  • Favorise une meilleure répartition de l’énergie
  • Permet d’augmenter la connaissance de soi grâce à l’immobilité, l’allongement de la respiration et la concentration
  • Régule le fonctionnement des organes
  • Stimule la production des hormones

C’est donc un excellent moyen de prendre soin de sa santé de manière générale, tant sur le plan physique que mental.

Hatha yoga et bienfaits

Le hatha yoga est la partie du yoga qui concerne tout un panel de postures à enchaîner tout en restant un certain nombre de minutes sur une posture donnée. C’est le travail qui vise un positionnement correct du corps, allié à l’immobilité grâce aux techniques de respiration, ainsi qu’à la concentration.

Chaque posture est faite pour travailler en particulier sur certains organes et/ou muscles du corps. Le hatha yoga permet donc de travailler l’ensemble de notre corps, tant du point de vue musculaire qu’hormonal.

 

Le travail sur la digestion

En effet, en appuyant sur certains organes, on va venir les stimuler, comme par exemple au niveau des intestins, ce qui va avoir pour effet d’activer la digestion.

Les personnes qui ont ainsi des problèmes de transit, en pratiquant du yoga, vont améliorer naturellement les contractions dites involontaires de leurs intestins et réguler leur fonctionnement. C’est notamment le cas lors des postures avec torsions du buste ou qui appuient le ventre contre la cuisse.

 

L’étirement du dos

Prenons un autre exemple concernant les vertus positives du yoga : le travail sur le dos. Dans chaque posture, il est essentiel de s’étirer et en particulier de bien étirer son dos. Les vertèbres ont naturellement tendances « à se tasser » en vieillissant, les muscles se crispent avec le stress et les diverses tensions qui peuvent émaner de notre environnement. Notre dos est ainsi soumis à rude épreuve, on a tendance à remonter nos épaules et à ne plus se tenir très droit, même sans s’en rendre compte.

S’étirer permet de délier progressivement les tensions, d’apaiser nos muscles qui sont bien trop souvent crispés. La posture par excellence qui va agir sur le dos est d’ailleurs la posture du chat, mais ce n’est pas la seule. D’autres postures renforcent aussi simplement nos muscles du dos pour un meilleur maintient et par ricochet une meilleure résistance de notre corps.

 

La stimulation des hormones

Certaines postures vont aussi agir sur ce qu’on appelle le système nerveux sympathique et parasympathique, notamment les postures de tête. ces systèmes nerveux permettent de réguler tout ce qui touche au fonctionnement de nos organes et fonctions dites automatiques comme la respiration et les battements cardiaques, mais aussi la digestion ou encore le maintient de la température. Entre outre, la chandelle par exemple (position avec les jambes en l’air) permet d’appuyer le menton sur le haut du thorax, ce qui va stimuler la thyroïde et aider à la régulation des hormones thyroïdiennes.

Le hatha yoga agit donc sur tous les plans, aussi bien au niveau musculaire, cardiaque, respiratoire, digestif, qu’hormonal, pour un bon fonctionnement général de tout notre organisme. Provoquant ainsi un bien-être sur le plan émotionnel, véritable bouclier anti-stress.

Salutation soleil et bienfaits

Il existe plusieurs formes de salutations soleils enseignées, mais toutes s’accordent sur un point : il s’agit d’un enchaînement plus rapide de postures, sans tenue réelle dans le temps, on passe d’un mouvement à l’autre avec fluidité, tout en allant au bout de la posture.

Le corps se met alors en mouvement de façon plus « frénétique », plus dynamique, plus rapide. Cela fait véritablement travailler sur le plan cardio. La fréquence cardiaque s’accélère, comme lorsque l’on pratique la course à pied. Le renforcement du système cardio-vasculaire est ainsi visé. Le coeur travaille d’avantage mais surtout plus efficacement au fur-et-à-mesure des entraînements. A terme, la fréquence cardiaque diminue, ainsi que la tension artérielle.

En parallèle, nos muscles se renforcent, se dessinent et gagnent en résistance, on devient plus performant dans la pratique de sport en général.

Au cours des séances, j’utilise la salutations soleil afin de travailler sur le plan cardio. Puis tout l’enjeu derrière est d’arriver à respirer profondément tout en enchaînant sur une autre posture et d’arriver à calmer son souffle, à reprendre le contrôle sur son rythme respiratoire.

Pratiquer ne serait-ce qu’une dizaine de salutations soleils par jour permet de se mettre dans l’action, d’entamer la journée « du bon pied ». Le chiffre suprême a atteindre quotidiennement étant les 108 salutations pour ceux qui pratiquent le yoga tous les jours, chiffre sacré dans le monde du yoga.

Bienfaits du pranayama

Le pranayama, qui consiste en l’ensemble des techniques de souffles que l’on utilise en yoga, que ce soit kapalbhati, bastrica, ujjayi, etc… vont agir directement sur notre respiration. Nos poumons servent à l’ensemble de notre corps, ils apportent l’oxygène dont on a besoin, à nos différents muscles et organes. Mieux respirer, c’est accroître cette capacité naturelle à fournir l’oxygène à notre organisme. En pratiquant le yoga, on réapprend à respirer normalement, par le nez, siège de la respiration. A l’inspire le ventre se gonfle, à l’expire le ventre rentre.

Travailler sur la respiration permet aussi de calmer son mental, de se focaliser sur un élément particulier. Lors d’un accouchement par exemple, les techniques de souffle sont très utiles afin de bien oxygéner ses muscles, notamment utérins, d’éviter les crispations et de lutter contre la douleur. C’est aussi la raison pour laquelle on conseille aux femmes enceintes de pratiquer le yoga dit prénatal, afin de les préparer à l’accouchement. La façon dont on respire à ce moment là peut faire toute la différence. Toutes les sages-femmes vous le confirmeront, il est important de bien respirer, de ne surtout pas bloquer sa respiration.

En dehors de la grossesse, le pranayama aide aussi à évacuer le stress et les difficultés qu’on a parfois du mal à surmonter. En se focalisant sur notre respiration, cela permet de se concentrer sur l’essentiel, de se recentrer sur soi, sur son bien-être personnel.

Les bienfaits du pranayama sont vraiment tangibles et multiples, on développe son souffle, ses capacités respiratoires en premier lieu, en travaillant sur les deux narines. L’enjeu à terme est d’arriver à respirer constamment par nos deux narines en même temps, qui ont tendance naturellement à s’activer l’une après l’autre. En effet, on respire très peu par les deux narines en même temps. Or, on considère en yoga que la narine gauche représente la réflexion, la narine droite l’action. Le but sous-jacent est donc d’équilibrer ses deux narines afin d’être à la fois dans la réflexion et dans l’action de manière constante pour être plus efficient, en équilibre et en harmonie avec soi-même.

Bienfaits mentaux du yoga

Nous l’avons évoqué brièvement, le yoga permet aussi d’agir au niveau mental. Pratiquer le yoga permet déjà de se recentrer sur soi, d’apprendre parfois à se découvrir, de bien connaître son corps et ses capacités sous toutes les coutures. Ce qu’on est capable de faire, ce qui est plus difficile pour nous.  Apprendre à bien se connaître est important au niveau mental, pour la construction de soi et de sa personnalité.

Prendre soin de soi au niveau physique génère aussi des hormones qui vont agir sur le plan de l’humeur général, le bien-être de notre état psychique.

Certaines techniques vont agir de manière à stimuler l’inconscient, afin de nous aider à atteindre nos buts, comme la fameuse technique du sankalpa, qui consiste en une visualisation mentale et en l’évocation d’un souhait.

Véritable moyen de lutte anti-stress, le yoga nous apaise, nous détend, nous relaxe, calme notre mental, ce qui a aussi une rétroaction positive sur notre physique.

Le yoga nous aide à rester maître de soi, à réguler nos émotions en observant nos pensées de manière positive, sans formuler de jugement, en étant simple spectateur de ce qu’il se passe. On se recentre sur soi, sur ses besoins. Pratiquer permet donc de développer un sentiment de bien-être mental et d’éloigner les tensions psychiques du quotidien.

Le yoga a donc de nombreux avantages d’un point de vue santé, tant sur le plan physique qu’au niveau mental. On se sent mieux de manière générale, ce qui aide à profiter de la vie, à voir les petites choses du quotidien du côté positif, à prendre du recul sur des choses qui auraient pu perturber notre quotidien petit à petit. On prend conscience de soi, de son corps. Faire du yoga c’est être à l’écoute de son corps et de ses besoins, délier toutes les tensions, pour être dans l’action, l’éveil et la conscience.

Envie de vous sentir bien ?

N’hésitez plus à prendre soin de vous, que ce soit sur le plan physique ou mental. Travaillons ensemble pour un meilleur bien-être du corps et de l’esprit.

Tél : 06.64.71.64.25